Le romantisme noir

par Shannah

Hier, j’ai atterri au Musée d’Orsay, voir l’exposition que j’attendais tant… L’ange du bizarre, le romantisme noir de Goya à Max Ernst. Je suis ressortie avec le catalogue de l’exposition, très bien documenté, et dont les textes érudits offrent une vision transcendante du courant romantique. Et aussi quelques photos.

 

 

« La solitude vénérable

Mène aujourd’hui l’homme sacré

lus avant dans l’impénétrable, 

Plus loin dans le démesuré. 

 

Oui, si dans l’homme, que le nombre

Et le temps tour à tour, 

La foule dégorge de l’ombre, 

La solitude fait le jour. 

 

Le désert au ciel nous convie. 

O seuil de l’azur ! l’homme seul,

Vivant qui voit hors de la vie, 

Lève d’avance son linceul. »

Magnitudo Parvi, Les Contemplations, Victor Hugo. 

 

 

 

fumeedopium

fumeedopium

Ophélie, Auguste Préault.

Ophélie, Auguste Préault.

Les Ombres de Paolo et Francesca dans la tourmente infernale, Ary Scheffer.

Les Ombres de Paolo et Francesca dans la tourmente infernale, Ary Scheffer.

Dante et Virgile aux Enfers, William Bougereau.

Dante et Virgile aux Enfers, William Bougereau.

La Tempête, Auguste Rodin

La Tempête, Auguste Rodin

fumeedopium

Gustave Moreau

Gustave Moreau

fumeedopium

Goya

Goya

 

Publicités