Nouvelle Vague

par Shannah

Le terme de Nouvelle Vague est pour la première scandé dans un article de Françoise Giroud en 1957, dans lequel cette dernière traite des nouvelles passions de la jeunesse-parmi lesquelles le cinéma. L’expression est reprise deux ans plus tard, et va qualifier la nouvelle génération de réalisateurs français : Claude Chabrol, Resnais, Truffaut, Godard.

« Une certaine tendance du cinéma français »

C’est dans ce numéro 31 des Cahiers du cinéma que le jeune François Truffaut va partager sa vision d’un cinéma traditionnel qu’il perçoit comme périmé : la qualité technique y est primordiale, le film est portée par des têtes d’affiches, enfin, ce qui se passe à l’écran ne correspond plus à ce qui se passe dans la vie.

C’est ainsi que va se développer, chez les réalisateurs qui grattaient encore dans Les Cahiers du cinéma ou Arts, une vision neuve de l’art cinématographique : le réalisateur va d’abord accéder à la première place, puisque c’est lui le principal créateur de l’oeuvre. La qualité technique est mise de côté, cédant sa place à la force créatrice, artistique et personnelle de l’oeuvre : le réalisateur ni le scénariste ne sont des techniciens du cinéma, mais de véritables artistes. Le film se fait personnel.

Le film en lui-même ressort plus brouillon et assurément jalonné de coquilles techniques. Mais Chabrol n’en a cure, qui dit : »Tout ce qu’il faut savoir pour mettre en scène n’importe quel film peut s’apprendre en quatre heures. Les études de l’IDHEC devraient durer une demi-journée. »

Le film est souvent improvisé, le tournage flottant, avec peu de budget assurément (au début, tout au moins). Les réalisateurs choisissent des acteurs inconnus, insèrent leur histoire dans la vie sociétale contemporaine sans oublier d’exalter la subjectivité de leurs héros.

L’image est parfois peu assurée, le montage hésitant et souvent volontairement bâclé. L’acteur s’adresse à la caméra, les histoires peuvent paraître amorales ou délirantes, faire scandale; n’empêche que le film réaccède à son statut d’art au delà des impératifs petit-bourgeois de bienséance et la « tradition de la qualité », plus frustrante qu’autre chose.

http://faketalesofparis.tumblr.com/post/19303389020/nouvelle-vague

Publicités